SESSD APF Evry - Page 3

  • BEATBOX & ORTHOPHONIE

    BEATBOX.JPGUne belle histoire de partenariat, d’empowerment, de découverte de talents…
    A l’occasion d’une soirée du Festival « Ensemble Autrement Capable », j’avais admiré la prestation extraordinaire du beat boxer dj Rico (Emeric Dossou) et j’ai eu l’idée de lui demander sa collaboration pour des stages qu’il aurait pu animer comme formateur, auprès d’un groupe de jeunes, accompagnés par le SESSD APF d’Evry.

    En effet, il me semblait que cette technique de rythme multivocal, qui met en jeu la respiration, la voix, les praxies buccales pouvait être utile pour nos jeunes qui devraient sinon, faire des exercices quotidiens ennuyeux pour le maintien ou l’obtention d’une correcte articulation, déglutition, respiration en phonation.
    Le projet, construit par 3 professionnels du service, (2 orthophonistes et une kinésithérapeute) a été promu par le Service qui encourage les activités en pluri professionnalité et en partenariat.

    Le 4 Avril, pendant 3 heures, au service, nous avons tous vécu un moment très fort.
    9 jeunes du service, les intervenants : deux orthophonistes et une kiné du service, le Beatboxer DJ Rico, un éducateur spécialisé, musicien (association « Force Majeure ») et le jeune DJ Yassin, de l’IEM apf « Petit Tremblay », micros, amplificateurs, percussions, guitare….
    Les jeunes ont fait pendant 3 heures des exercices de : respiration, articulation, d’attention et de mémoire auditive, en rythme, en musique, dans la plus grande joie et décontraction !
    Il y aura un autre stage en Avril et, pourquoi pas, une exhibition au cours de la soirée de fermeture du festival « autrement capables » !
    PS, supernégatif : pourquoi, une personne en situation de handicap, doit-elle dépenser des sommes folles pour se déplacer ? Aidez-nous à trouver une solution afin que notre intervenant principal soit en mesure de nous rejoindre, sa compétence, son énergie, son modèle, nous sont précieux !
    PS Bis : cherchons partenaires musiciens pour la poursuite du projet…..

    Sylviane Juglair
    Orthophoniste (sessdevryortho@orange.fr)

  • Une orthophoniste à la cantine!

    artcile ortho.jpgRetrouvez ci dessous un billet de l’orthophoniste du SESSD d’Evry.

    "R. est en crèche depuis l’année dernière. Il a 3 ans, on le garde encore un petit peu dans ce milieu plus protégé mais à la rentrée prochaine, il ira à l’école maternelle du quartier. Il a eu de gros ennuis de santé depuis qu’il est né, il vient tout juste d’apprendre à marcher et il ne parle pas encore. Il a eu de gros problèmes de reflux gastrique, il présente une dysphagie aux liquides.Il utilise un jargon plutôt comme un monologue adressé à lui même. Il s’adresse aux adultes mais pas trop aux enfants. Il joue avec eux quand il s’agit de jeux de mouvement (les suivre en courant ou autre) et par imitation. Il adore les livres, il écoute, il pointe avec son doigt, il comprend pas mal de mots.

    Mon choix de thérapeute, encouragé par la politique du Service, a été de ne pas proposer la situation frontale classique de la séance orthophonique, mais de mettre l’enfant en situation écologique, au milieu de ses pairs. De pouvoir utiliser la dynamique, l’énergie du groupe. De présenter à l’enfant le langage comme un véhicule relationnel, une modalité d’assouvissement des plaisirs et des besoins, le langage dans son versant pragmatique, de communication
    Ce projet a donc été mis en place en partenariat avec la crèche, pour la durée d'une année scolaire, pendant une heure et demie tous les vendredis, à l'heure du repas.
    C'est un projet de rééducation orthophonique en milieu écologique qui a pu être réalisé grâce à l'accueil et à la collaboration des intervenants de la crèche.
    Les séances ont donc lieu à la crèche, au moment du repas, lieu et moment propices à la communication entre pairs.
    Je suis assise à la table du repas, à côté de l’enfant. A la même table sont assis 4 enfants-toujours les mêmes- et l’assistante maternelle.
    Chaque phase du repas est verbalisée avec des mots simples et prégnants, on apprend à nommer les différents aliments, à demander, à remercier. L’attention est aussi portée sur ce que font les autres enfants, on les nomme, on dialogue avec eux.

    1.Salut à tous les enfants qui sont autour de la table, en les nommant
    2.Verbalisation avec les modalités exposées ci dessus
    3.Stimulation à porter l’attention sur les compagnons, “X a tout fini!, X veut encore du poisson!,
    4.Travail sur les phases de la déglutition et le langage oral dans les aspects relationnel et lexical (on apprend beaucoup de vocabulaire)

    La collaboration avec l’assistante maternelle a été fondamentale. Cette dernière a repris immédiatement les modalités d’interaction verbale utilisées en séance, choix de quelques mots prégnants, clarté de l’articulation -de la prononciation- répétition en feed back correct de l’énoncé de l’enfant, c’est une personne à l’écoute, qui croit aux compétences de l’enfant et l’accompagne dans la découverte de ces dernières, qui dit à l’enfant « sans le dire » « tu peux le faire ! ».
    En effet, une séance d’orthophonie ne peut suffire, cela ne peut être qu’un stimulus, un exemple de comportement verbal qui doit être repris dans la quotidienneté,
    Après quelques séances, il regarde un peu plus les enfants de sa table, il peut interagir avec son voisin mais pas encore verbalement.
    Il sait demander « encore », commence à nommer les aliments,
    il reconnait les intervenants et les accueille avec un sourire dans les yeux. Il arrive qu’il donne un bisou pour dire au revoir ou bien qu’il dise carrément « au revoir ! »
    Il commence maintenant à utiliser spontanément les mots qu’il a acquis et son vocabulaire s’étend de jour en jour.
    Quand l’enfant est petit, avant d’initier des séances techniques, en individuel, il est vraiment profitable de laisser ce dernier évoluer dans son milieu, son groupe de pairs, la structure de son quartier. Allons donc le rencontrer dans ce milieu naturel et travaillons en partenariat !

    Sylviane Juglair, Orthophoniste au SESSD APF d'Evry"

  • Retour sur les 40 ans et l’inauguration des nouveaux locaux du SESSD d’Evry.

    40 asn sessd.JPGVendredi 19 octobre dernier le SESSD d’Évry fêtait ses 40 ans et inaugurait ses nouveaux locaux!
    Retrouver toutes les photos de ce bel évènement en cliquant ici et retrouver ci-dessous les témoignages des salariés du SESSD.


    "Un beau moment !
    Vendredi, l’ensemble des professionnels du SESSD d’Evry étaient prêts à ponctuer l’histoire du service, l’un des pionniers dans l’accompagnement à domicile des enfants en situation de handicap. Un point-virgule est posé, nous allons maintenant poursuivre notre chemin en continuant à innover, à expérimenter pour accompagner le mouvement de la vie. La société change, l’APF aussi et le slogan « Bouger les lignes » nous va bien. Nous avons eu beaucoup de plaisir à partager ce moment avec nos partenaires élus, enseignants, parents, jeunes. Nous avons vécu cet instant avec intensité, accompagner la vie d’enfants et de familles qui se confrontent à la différence nous implique. Nous tentons chaque jour de permettre l’inclusion sans violence pour l’enfant, sans violence pour les accueillants, un vrai défi que nous relevons ensemble. Nous avons aujourd’hui la chance de pouvoir dire que notre collaboration avec les services de l’éducation nationale est fructueuse et que les services enfance jeunesse de plusieurs communes répondent positivement à nos sollicitations. C’est donc avec plaisir et enthousiasme que nous avons fêté le 40ème anniversaire de ce service dans de nouveaux locaux qui inaugurent de nouvelles aventures humaines à construire ensemble."

    Malika Redaouia - Directrice du SESSD d’Évry


    "C'était sympathique pour une inauguration... le côté rébarbatif des discours a juste été d'avoir mal aux pieds à rester debout. Fatiguant. Mais ceux et celles qui ont parlé ont été écoutés, car ils étaient concernés, engagés. J'ai passé un bon moment, le sourire aux lèvres, autant pour accueillir nos invités que pour lire le petit mot que j'avais préparé.
    Les SESSAD représentent un dispositif encore très moderne, dans le paysage des institutions spécialisées existantes. Et cette soirée m'a confirmé que nos actions sont utiles et largement bien perçues. Et puis ça fait plaisir de voir des anciens, jeunes suivis par le service, ou professionnels. Et aussi passer un bon moment entre collègues à accueillir les gens de l'extérieur, ça nous fédère."

    Carine Maraquin - Psychologue clinicienne au SESSD d’Évry


    "Environ 150 personnes se sont réunies dans la simplicité, la bonne humeur, et le partage ! Les gens étaient là, oui là ! Malgré 40 ans de fonctionnement, malgré les difficultés du quotidien, malgré les exigences, malgré les distances qui nous séparent, malgré nos différences. C’était donc émouvant, d’être là avec eux, et de se dire que, oui des choses sont possibles, que finalement nous regardons tous dans la même direction, celle de faire bouger les lignes. Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont participées, de près ou de loin, dans l’organisation ou non, a cette manifestation."

    Élodie Couture, coordonnatrice du SESSD d’Évry

    Pour lire l'article paru aujourd'hui dans le Républicain cliquez ici!

  • Le SESSD d'Evry fête ses 40 ans!

    logo+signWeb.jpgDans les années 70, pour répondre aux besoins des enfants en situation de handicap moteur, porté par le désir des familles qui souhaitent malgré le handicap de leur enfant garder leur rôle parental, et sous l'impulsion de Jean Muriel et de Jean Pierre Carbonnier qui ont une idée simple celle de rendre l'enfant à sa famille, l'APF a mis en place les premiers "services d'éducation et de soins à domicile".

    L'assurance maladie qui finançait ce service a très vite fait remonter qu'elle ne pouvait pas justifier le financement d'une structure dont le rôle premier est l'éducation. C'est à ce moment que les SSESD, service de soins et d'éducation spécialisés à domicile sont apparus. Leurs ambitions étaient d'intervenir auprès et avec les familles, d'aller dans les collectivités tel que les écoles, crèches....afin d'apporter à l'enfant et à son entourage le meilleur accompagnement.

    Quelques années après les SSESD sont devenus des SESSD, Service d'Education et de Soins Spécialisés à Domicile. En effet, l'APF revendique l’accès plein et entier de la personne handicapée à la vie de la cité et sa participation à la vie en société pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté. C'est pourquoi les SESSD accompagnent les enfants dans leur vie d'enfant (école, loisirs, famille) et les soins se rajoutent lors de moments adaptés afin de faciliter l'inclusion.

    Le 19 octobre 2012, le SESSD va fêter ses 40 ans et inaugurer ses nouveaux locaux. Pour l'occasion nous avons invités les familles, les professionnels du secteur, nos différents partenaires. Nous aimerions partager ce moment avec les anciens enfants accompagnés par le service mais aussi avec les anciens salariés et directeurs. En effet le service d'Evry ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui sans les acteurs du passé.

    Mme Couture, coordonnatrice du SESSD d’évry.

    Vous trouverez ici l'invitation pour participer aux 40 ans du service. Pour plus d'informations vous pouvez contacter le SESSD d'Evry par mail (sessdapfevry@wanadoo.fr) ou par téléphone ( 01 69 36 17 20).

  • Soirée témoignages du SESSD APF d'Evry

    informations.jpgDans le cadre de la semaine "Spécial Handicap" de la Médiathèque de Montgeron et de notre partenariat avec cette Médiathèque pour notre Groupe Journal, nous vous invitons le mardi 9 octobre de 18h à 19h30 à la soirée témoignages du SESSD APF d'Evry.

    Cette soirée se déroulera à la Médiathèque de Montgeron (2, rue des bois), au Carré d'Art.


    Les intervenants et thèmes seront les suivants:
    - Mme M., maman de Quentin. Le handicap: provocateur de changements professionnels et personnels.

    - Mme PIEDFERRE, éducatrice spécialisée du SESSD APF d'Evry et Melle OUTREBON, orthophoniste au SESSD APF d'Evry. Présentation du SESSD APF et du groupe Journal en partenariat avec les médiathèques d'Evry et de Montgeron.

    - Mme B., maman d'Esteban. L'association "L'étoile de Martin". L'inclusion scolaire: ce qui fonctionne.

    - Mme M.d P.: de l'annonce du handicap à aujourd'hui, à travers les rencontres avec différents partenaires (crèche, MDPH, école, Association "L'étoile de Martin", SESSD, etc...)

    Cette soirée est libre et publique, alors n'hésitez pas à en parler autour de vous!

    L'équipe du groupe journal du SESSD APF d'Evry.