16/03/2017

Du 13 au 19 mars 2017 Semaine nationale des personnes handicapées physiques

APF-Semaine-nationale-des-personnes-handicapees-physiques.jpgUne nouvelle façon de donner : le don par SMS au 92 033 !

Faites un geste solidaire par SMS ou auprès de nos délégations !

Cette année, un nouveau mode de collecte est possible : le don par SMS ! Il suffit de taper « DON2 » ou « DON5 » au 92 033 : 2€ ou 5€ seront prélevés sur la facture téléphonique du donateur et reversé aux délégations de l’APF qui organisent également des actions de proximité pour les personnes en situation de handicap.

A l’occasion de la semaine nationale des personnes handicapées physiques, l’Association des Paralysés de France (APF) organise une opération de collecte de fonds, du 13 au 19 mars 2017, dans toute la France. Ces fonds permettront à l’APF de mener à bien des projets et actions de proximité afin de créer du lien social pour les personnes en situation de handicap.

L’APF invite donc le public à faire un geste solidaire, de proximité, lors de cette semaine sous la forme d’un don ou d’un achat, mais aussi en acceptant d’être bénévole lors de cette semaine de collecte de fonds.

Le résultat de la collecte de dons permettra aux délégations de l’APF de poursuivre et d’amplifier de nombreux projets pour lutter contre les discriminations dont sont victimes les personnes en situation de handicap : rompre l’isolement, favoriser l’accessibilité des lieux publics, développer l’accompagnement social, etc.

Lire le communiqué de presse

10:41 Publié dans RESSOURCES | Lien permanent | Commentaires (0)

19/05/2016

Minima sociaux : Des pistes pour améliorer l’existant mais pas pour une sortie effective de la pauvreté

L’Association des Paralysés de France (APF) salue la qualité du rapport sur les minima sociaux remis hier au Premier ministre par le député Christophe Sirugue[i]. L’APF, qui a participé à ces travaux, en a apprécié le contenu dépassionné bien loin des propos habituels sur l’assistanat dans un contexte où la France compte 8 millions de personnes pauvres.

Parmi les propositions, l’association souligne trois avancées en lien avec l’AAH mais regrette cependant qu’aucune proposition forte n’ait été émise concernant la revalorisation des minima sociaux ou sur les conditions inadaptées d’application de la restriction substantielle et durable d’accès à l’emploi (RSDAE) aux bénéficiaires de l’AAH.

Enfin, l’association rappelle que le véritable changement auquel aspirent les personnes en situation de handicap est la création d’un revenu personnel d’existence décent, dont le calcul serait déconnecté des ressources du conjoint, l’attribution sécurisée et l’octroi des droits connexes simplifié et automatisé.

LIRE LA SUITE 

 

 

10:00 Publié dans RESSOURCES | Lien permanent | Commentaires (0)

12/05/2016

Compensation du handicap

Le Conseil d’État a, par décision du 24 février 2016, condamné le Premier ministre à prendre, d’ici fin novembre, un décret relatif aux fonds départementaux de compensation du handicap. Les frais restant à la charge des bénéficiaires de la prestation de compensation du handicap ne devront pas excéder 10 % de leurs ressources personnelles.

Le Fonds Départemental de Compensation du Handicap est chargé d'accorder des aides financières destinées à permettre aux personnes en situation de handicap de faire face aux frais de compensation restant à leur charge, après déduction de la prestation de compensation.

Pour lire l’article relatif à la mise en place du Fonds Départemental de Compensation du Handicap, cliquez ICI.

 

Source : www.faire-face.fr

10:00 Publié dans RESSOURCES | Lien permanent | Commentaires (0)

06/05/2016

Pauvre tu es ? Pauvre tu resteras !

1692465530.jpg80 centimes par mois, c’est l’augmentation maximale accordée par le gouvernement en 2016 aux bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé (AAH), qui s’appliquera à compter du 1er avril.

Un niveau de revalorisation de 0,1% inacceptable pour l’APF au regard des conditions de vie précaires d’un million de personnes en situation de handicap et plus largement de plus de six millions de personnes qui relèvent des minima sociaux.

Cette revalorisation ridicule concerne également un million de bénéficiaires de pensions d’invalidité.

« Pauvre tu es ? Pauvre tu resteras ! » : C’est le message adressé par le gouvernement à un million de personnes qui vivent avec 800 euros par mois voire moins, quand le seuil de pauvreté est, lui, de 1000 euros.

Certes, pour les personnes en situation de handicap, cette « revalorisation » intervient plus tôt dans l'année - en avril au lieu de septembre - mais ce pourcentage de revalorisation de 0,1% des minima sociaux calé sur une inflation quasi nulle est ridicule. Gel déguisé, il ignore la baisse de pouvoir d'achat et les charges excessives supportées par les personnes en situation de handicap.

Le gouvernement a confié en octobre dernier une mission sur les minima sociaux (dont le RSA et l'AAH) au député Christophe Sirugue. Le rapport doit être rendu au Premier ministre début avril. L’occasion, face à la situation dramatique de millions de personnes vivant avec ces minima sociaux de revoir ce régime et de mettre en place les solutions pour sortir réellement les personnes de la pauvreté ?

Les personnes qui vivent des situations de pauvreté méritent mieux que l’aumône. La mise en place d’un revenu d’existence personnel décent demandé par l’APF depuis des années devrait être une piste à suivre par nos gouvernants.

 

Pour télécharger le communiqué, cliquez ici

Impôts : déclaration en ligne, obligatoire pour qui ?

1278831341.gifC'en est bientôt fini du « tout papier » pour déclarer ses impôts ! Afin d'alléger la charge administrative de traitement de l'impôt, la déclaration en ligne va progressivement s'imposer d'ici 2019. Les premières obligations concernent déjà une partie des déclarants.

A l'occasion de la campagne nationale lancée le 13 avril 2016, le Gouvernement publie un mode d'emploi de la déclaration sur les revenus 2015, qui permet de comprendre dans le détail chaque étape de cette procédure.

Au-dessus de 40 000 euros : obligatoire !

Dès 2016 (portant sur les revenus 2015), les contribuables dont la résidence principale est équipée d'un accès à Internet et qui ont un revenu fiscal de référence (RFR) de 2014 supérieur à 40.000 € sont concernés par la déclaration en ligne. Le communiqué précise néanmoins que « si vous estimez ne pas être en mesure de le faire, vous pouvez continuer à utiliser une déclaration papier ». La généralisation de cette obligation sera progressive : en 2017 (RFR 2015 supérieur à 28.000 €), en 2018 (RFR 2016 supérieur à 15.000 €). En 2019, tous les usagers devront déclarer en ligne quel que soit leur RFR, une fois encore si leur résidence principale est équipée d'un accès à Internet.

Un espace sécurisé

Déclarant en ligne ou non, chacun dispose sur le site www.impots.gouv.fr, d'un espace sécurisé sur lequel il peut effectuer en ligne l'essentiel de ses démarches fiscales courantes sans avoir à se déplacer. Si vous avez déclaré vos revenus en ligne, vous pouvez corriger votre déclaration autant de fois que vous le souhaitez. Toutefois, au-delà du délai de déclaration fixé pour chaque zone de résidence, des intérêts de retard pourront être appliqués sur les sommes non déclarées à temps.

Calendrier campagne 2016 : ICI.

Pour les contribuables non imposables

À compter de 2016, la Direction Générale des Finances Publiques crée un nouveau service en ligne : l'avis de situation déclarative à l'impôt sur le revenu (ASDIR) qui est immédiatement fourni à l'issue de la déclaration des revenus en ligne. Il remplace l'avis de non-imposition pour les usagers non imposables. Ceux qui font une déclaration papier ne le recevront que dans le courant de l'été.

Le paiement de l'impôt

En 2016, la loi rend obligatoire le paiement par voie dématérialisée de tout avis d'impôt dont le montant à payer est supérieur à 10.000 € (y compris pour les acomptes provisionnels). De ce fait, les usagers concernés dès 2016 ne pourront plus utiliser de chèque ou de TIP pour régler leur impôt. Le seuil de paiement obligatoire de l'impôt par un moyen dématérialisé sera ensuite progressivement abaissé.

Source : www.handicap.fr

10:00 Publié dans RESSOURCES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : impots