Déclaration universelle des droits de l’homme : 70 ans après, il est temps de rendre les droits effectifs

Alors que l’on fête aujourd’hui les 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme adoptée le 10 décembre 1948, APF France handicap tient à rappeler la nécessité de rendre les droits humains des personnes en situation de handicap et de leurs proches effectifs.

 

Comme le rappelle l’association dans son projet associatif 2018-2023 "Pouvoir d’agir, pouvoir choisir", « les droits et libertés formels ne sont, pour la plupart, pas appliqués. Il est donc plus que temps que ces droits formels deviennent "réels", c’est-à-dire effectifs, afin d’améliorer concrètement la vie quotidienne des personnes. »

 

En effet, aujourd’hui en France, les droits et libertés des personnes en situation de handicap et leurs proches sont en régression voire inappliqués. Précarité, exclusion, discrimination, inégalités, inaccessibilité les lieux, biens et services… les personnes sont confrontées à de multiples obstacles dans tous les domaines de la vie quotidienne.

Appuyant son plaidoyer sur la Déclaration universelle des droits de l’homme et la Convention des Nations unies relative aux droits des personnes handicapées, APF France handicap défend au quotidien les droits humains des personnes en situation de handicap et de leurs  proches :

Pour APF France handicap, il incombe à l’Etat de rendre effectifs les libertés et les droits fondamentaux sur base d’égalité avec les autres citoyens. Elle a d’ailleurs, il y a quelques mois, participé au dépôt d’une procédure de réclamation collective devant le Conseil de l'Europe pour faire condamner l’État français pour violation des droits fondamentaux des personnes handicapées.

70 ans après l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme, il est grand temps de rendre les droits des personnes en situation de handicap et de leurs proches effectifs !

Pour aller plus loin, télécharger le Guide pratique sur la Convention internationale relative aux droits des personnes handicapées

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel