APF Groupe Parents 91

  • Congé paternité : ce qui change à compter du 1er juillet 2021

    Le congé de paternité et d’accueil de l’enfant est porté de 11 à 25 jours calendaires à partir du 1er juillet 2021. En cas de naissances multiples, le congé de paternité passe de 18 à 32 jours.

    Compte-tenu du congé de naissance de 3 jours, le salarié peut donc bénéficier, avec les deux congés cumulés, d’un droit minimum de 28 jours (au lieu de 14 auparavant).

    Les nouvelles modalités sont applicables pour les enfants nés à partir du 1er juillet 2021, ou nés avant mais dont la naissance était supposée intervenir à partir de cette date.

    Bénéficiaires : Le congé est ouvert à l’ensemble des salariés et ce quel que soit le type de contrat de travail (à durée déterminée ou indéterminée).

    Aucune condition d’ancienneté n’est requise.

    Le congé est ouvert :

    • Pour le père de l’enfant, quelle que soit la situation familiale : mariage, PACS, union libre, divorce ou séparation…
    • Si le salarié n’est pas père de l’enfant, mais qu’il est le ou la conjoint(e) de la mère, son/sa partenaire Pacs, ou sa/son concubin(e).

    Modalités : Le congé de paternité doit débuter immédiatement après le congé de naissance d’une durée de 3 jours.

    Il est composé de deux périodes :

    • La première période, qui fait immédiatement suite au congé de naissance et qui est obligatoire, est de 4 jours calendaires consécutifs.
    • La seconde période est fixée à 21 jours (ou 28 jours en cas de naissances multiples). Cette seconde période n’est pas obligatoire et peut être fractionnée en 2 parties dont la plus courte est au moins égale à 5 jours. Elle doit débuter dans les 6 mois qui suivent la naissance de l’enfant.

    Le salarié peut demander le report du congé au-delà du délai de 6 mois dans les situations suivantes :

    • L'hospitalisation de l'enfant : le congé est pris dans les 6 mois qui suivent la fin de l'hospitalisation.
    • Le décès de la mère : le congé est pris dans les 6 mois qui suivent la fin du congé postnatal.

    Par exception, une prolongation du congé est mise en place lorsque l’état de santé de l’enfant nécessite son hospitalisation immédiate dans une unité de soins spécialisée, pour une durée maximale de 30 jours consécutifs (pris dans les 4 mois suivant la naissance).

    Formalisme pour la demande : Le salarié doit informer l’employeur de la date prévisionnelle de l’accouchement et des dates de début de la ou des périodes de congés le plus tôt possible, et au minimum un mois avant celle-ci.

    En cas de naissance avant la date prévue et lorsqu’il souhaite débuter la ou les périodes de congés au cours du mois suivant la naissance, le salarié doit informer son employeur sans délai.


    Indemnisation : Le salarié peut bénéficier d’une indemnisation complémentaire à celle de la sécurité sociale pour toute la durée de congé paternité, dans les mêmes conditions et modalités que celles fixées pour le congé maternité.

    Un maintien de salaire de salaire et une subrogation sont prévus sous condition d'ancienneté de 1 an.
    La période d’absence au titre du congé de paternité est prise en compte pour le calcul des droits liés à l’ancienneté.

  • Le Groupe APF de parole Parents & Réseau de soutien en Essonne

    Le Groupe de parole Parents & Réseau de soutien en Essonne accueillent tout parent d’enfant touché par la déficience motrice, avec ou sans troubles associés.

    Pas besoin de s’inscrire à l’avance et gratuites . Ces rencontres se passent dans la convivialité, et avec simplicité.  On échange sur les sujets qui intéressent les parents  (l’adolescence, la scolarité, les frères et sœurs, l’éducation…), parfois  avec un thème prédéterminé, parfois sans.

     L’Objectif de ses rencontres :

    Permettre à des parents de personnes en situation de handicap de se rencontrer pour un moment de convivialité durant lequel ils peuvent s’exprimer, échanger accompagné d’un professionnel.

    • Favoriser les échanges d’expérience.
    • Favoriser le développement de réseaux

    Lire les rencontres du groupe Parents malgré la crise sanitaire ICI

  • BIP Bulletin d'Information des Parents

    unnamed (2).jpgLe numéro 25 du Bulletin Inter-Parents ne sera pas livré imprimé, en raison de l’épidémie en cours.

    Les lecteurs devront se contenter d’en prendre connaissance en version électronique. S’ils le peuvent… car la situation générale est révélatrice des grandes inégalités qui frappent nos sociétés, et dont la « fracture numérique », encore bien présente, n’est que la partie émergée...

    Lire le BIP n°25 - Avril-Mai-Juin 2020

     

     

  • Journées Nationales des Parents d’enfants en situation de handicap (JNP) - Ouverture des inscriptions

    Les inscriptions pour les JNP 2019 sont ouvertes !


    Ces Journées nationales, destinées aux parents d’enfants en situation de handicap, que celui-ci soit mineur ou majeur,auront lieu

    les 1er, 2 et 3 février 2019

    au Palais des congrès de Strasbourg.

    Lire la suite

  • Santé des mamans d’enfants en situation de handicap : questionnaire

    1561983640.pngDans le cadre son accompagnement de parents d'enfants en situation de handicap, APF France handicap vous invite à répondre à ce questionnaire "Etat des lieux du suivi médical des mères d’enfants en situation de handicap", disponible en cliquant sur ce lien.

    Si vous êtes concernée, n'hésitez pas à prendre quelques minutes pour répondre à ce questionnaire en ligne anonyme et à le partager autour de vous !

    Lire la suite