Rentrée scolaire : l'intenable promesse d'Emmanuel Macron aux élèves handicapés

macron-promesse-ecole-rentree-660x330.png

Trop d'enfants sont encore scolarisés à temps partiel ou dans un dispositif ne correspondant pas à leurs besoins.© Unapei

 

Le président de la République s'est engagé à ce que tous les élèves handicapés soient scolarisés à la rentrée 2020. Les moyens augmentent, mais ils ne sont pas encore à la hauteur des besoins. Quant au maintien dans la précarité des AESH, il fragilise l'école inclusive. Et la crise sanitaire n'a rien à voir à l'affaire.

« Aucun enfant sans solution de scolarisation au mois de septembre. » C’est Emmanuel Macron lui-même qui a fixé cet « objectif » pour la rentrée 2020/2021. C’était le 11 février 2020, à la conférence nationale du handicap (CNH). Selon lui, ils étaient 8 000 à être privés d’école, il y a an. L’objectif est totalement légitime mais semble inatteignable, dans l’immédiat, au vu des difficultés récurrentes que rencontrent, chaque année, les parents d’enfants en situation de handicap.

Lire la suite sur Faire Face ICI

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel