Déclaration d'APF France handicap : Non à l’extrême droite pour le respect des libertés et droits fondamentaux !

 

Déclaration d'APF France handicap

 
 
 

Non à l'extrême droite

pour le respect des libertés et droits fondamentaux !

À quelques jours du second tour de l’élection présidentielle, l’inquiétude de voir l’extrême droite accéder au pouvoir en France n’a jamais été aussi grande. La banalisation de la vision politique du Rassemblement national, la défiance grandissante envers la classe politique, les chocs successifs qui ont éprouvé la société française ont ouvert une brèche inquiétante dans le front républicain. Cet état de fait rend possible, sinon probable, une victoire de Marine Le Pen le 24 avril prochain.

Nous ne pouvons l’accepter, nous ne pouvons rester silencieux face à ce risque.

En effet, le projet de société que porte APF France handicap est menacé ainsi que les valeurs qui nous rassemblent.

La politique qu’entend mener Marine Le Pen, notamment fondée sur un principe de préférence nationale, est incompatible avec les valeurs que nous défendons, et au-delà avec les valeurs républicaines d’égalité et de fraternité. En opposant les populations les unes aux autres, le vivre ensemble et la solidarité de tous avec tous seront irréversiblement mis à mal. Le modèle de société que porte l’extrême droite est en opposition totale avec notre ambition de construire « Demain, une société plus juste, apaisée et durable, fondée sur les droits humains ». Et nous avons la conviction que l’Etat de droit et le respect des traités internationaux qui garantissent les libertés et droits fondamentaux seront remis en question.

Nous avons le devoir de défendre ces libertés et droits, en cohérence avec notre projet associatif « Pouvoir d’agir, pouvoir choisir » contre une politique qui stigmatise et divise et donc contre l’extrême droite.

Devant cette situation d’extrême gravité, APF France handicap a décidé de ne pas rester sur la réserve en indiquant un choix clair.

C’est pourquoi, nous incitons à participer aux rassemblements populaires dans toutes les communes de France et à Paris, le samedi 16 avril 2022 autour d’un même appel : « contre l’extrême droite et ses idées, pas de Marine Le Pen à l’Elysée ».

C’est pourquoi nous appelons, dimanche 24 avril, à battre l’extrême droite en votant Emmanuel Macron. Pour autant, conformément à notre charte, nous demeurons indépendants de tout parti politique, car cet appel ne constitue en aucun cas un soutien à la politique menée par le président sortant et nous poursuivrons sans relâche notre combat pour une véritable refondation de la politique du handicap en France.

Pascale RibesPrésidente d’APF France handicap

Déclaration ICI

CONTACT PRESSE :

Sophie Lasbleis

sophie.lasbleis@apf.asso.fr

01 40 21 10 93 - 06 89 74 97 37

Voir notre espace presse

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel