caf

  • A quelques euros près...

    201225577.2.jpgAlors que certaines personnes en situation de handicap perçoivent des montants symboliques suite à des « placements » bancaires (2 à 8 euros !), ces mêmes personnes se voient, de ce fait, confrontées à la suspension de leur droit au complément de ressources ou à la majoration « vie autonome ».

    Une pratique des CAF tout à fait légale, certes, mais difficilement compréhensible tant elle a des conséquences sur la vie des personnes concernées ! Certaines CAF ont d'ailleurs décidé de maintenir les droits des personnes qui seraient dans cette situation.

    L'APF vient donc d'écrire au président de la CNAF pour lui demander un même traitement « bienveillant » de ces situations sur l'ensemble du territoire.

    Télécharger le courrier : Lettre CNAF 0211.pdf

    Vu sur Reflexe-Handicap.org