• Elections européennes : découvrez les manifestes associatifs !

    ee2024-scaled.jpgA quelques semaines des élections européennes, prenez connaissance des manifestes associatifs soutenus par APF France handicap et auxquels nous avons contribués  :

    Le manifeste du Collectif Handicaps et du CFHE : A deux mois des élections européennes, le Collectif Handicaps et le CFHE regrettent l’absence totale de prise en compte des enjeux liés au handicap dans ce début de campagne. C’est pourquoi nos associations adressent un manifeste aux têtes de liste aux élections européennes. Pour le consulter et le diffuser, cliquez ici

    Les propositions du Pacte du Pouvoir de Vivre : Plus que jamais, solidarité et humanisme sont à même de tirer le projet européen vers de nouvelles
    ambitions. Les 61 organisations membres du Pacte du Pouvoir de Vivre portent le projet d’une Europe qui protège, qui accompagne et qui partage. Elles agissent contre les idées qui promeuvent le repli, l’exclusion et la résignation. Elles portent l’ambition que chacun puisse vivre dignement dans un environnement sain, exercer ses droits et ses libertés, participer à la vie de la cité et ainsi, contribuer, ensemble, à faire société. Pour le consulter et le diffuser, cliquez ici

    Le Manifeste du FEPH sur les élections européennes 2024 : Les délégués du 5ème Parlement européen des personnes handicapées ont adopté le Manifeste suivant dans le but d'orienter les programmes politiques des candidats au Parlement européen, de la future Commission européenne nommée après les élections, et de toutes les politiques pertinentes affectant l'avenir des personnes en situation de handicap en Europe et au-delà. Ce Manifeste présente les principales priorités des personnes handicapées que les institutions de l'Union européenne doivent mettre en œuvre, dans le droit fil de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (CDPH) et de la devise du mouvement des personnes handicapées : "Rien sur nous sans nous". Pour le consulter et le diffuser, cliquez ici

    Le Manifeste de France Assos Santé : Alors que la santé est une compétence relativement tardive de l’Union Européenne (UE), son importance a largement cru au cours des dernières années. Récemment, la pandémie de Covid-19 a mis en évidence l’importance de l’échelon européen dans la protection et la promotion de la santé. Mais elle a aussi rappelé l’importance de prendre davantage et mieux en compte la voix des usagers du système de santé. Des progrès ont été enregistrés, mais des améliorations restent encore à faire. Pour consulter le Manifeste de France Assos Santé et le diffuser, cliquez ici

  • Derniers jours pour les inscriptions aux Journées Nationales Polyhandicap 2024 !

    Vous n’êtes pas encore inscrits aux Journées Nationales Polyhandicap 2024 ?

    Heureusement pour vous, en raison des vacances de printemps, les inscriptions aux Journées Nationales Polyhandicap 2024 sont prolongées, à titre exceptionnel, jusqu’au 6 mai !

    C’est le moment ou jamais, il ne vous reste que quelques jours pour ne pas passer à côté de cet événement incontournable pour tous les professionnels des structures polyhandicap APF France handicap !

    Pour rappel, les JNP 2024 se dérouleront du mercredi 12 juin (14h) au vendredi 14 juin (12h) 2024 au technopole Alimentec de Bourg en Bresse dans l’Ain (AURA) sur la thématique « Les défis du Pass’âge de l’enfance à l’âge adulte ».

     

    Au programme de ces 4 demi-journées :

    • Des professionnels des établissements polyhandicap APF France handicap viendront : présenter un outil, un projet, échanger autour de leurs pratiques, raconter une expérience, apporter un témoignage autour de la communication.

    • Des conférences animées par des experts extérieurs à APF France handicap.

    • Une soirée festive pour créer du lien entre les participants !

     

    Vous retrouverez en pièce jointe le programme des Journées Nationales Polyhandicap 2024, ainsi que le bulletin d’inscription version word et version pdf modifiable pour les plus aguerris à l’informatique.

     

    C’est parti ! Tic-Tac…

  • MOBILO, le premier vélo cargo électrique inclusif !

    Porté par le leitmotiv de l'association "Droit devant, Droits d’avenir, Soyons le changement !", le projet MOBILO représente une avancée significative dans le domaine de la mobilité inclusive. Initié par APF France Handicap, MOBILO est le résultat d'un engagement continu depuis 2022 pour rendre le vélo accessible à tous. Fabriqué en France par APF Entreprises, MOBILO répond à une double ambition : offrir une mobilité adaptée à tous les besoins et usages, et favoriser l'emploi des personnes en situation de handicap.

     
    MOBILO, le premier vélo cargo électrique inclusif !

    Créé en 2017 sous le nom de BENUR il s’agissait d’un vélo électrique adapté aux personnes en fauteuil roulant. Progressivement, le projet a évolué vers la conception d'un vélo cargo électrique universel, accessible à tous, qu'ils soient valides ou en situation de handicap, et adapté à diverses utilisations sur tous types de terrains.

    Grâce à la collaboration avec des sociétés spécialisées telles qu'ANTIDOTE SOLUTION et MILC, APF Entreprises a relevé le défi de concevoir et de fabriquer MOBILO. Ce vélo cargo électrique offre une autonomie de 80 km sur les pistes cyclables, avec plusieurs configurations possibles pour répondre aux besoins variés des utilisateurs (plancher plat, siège, banquette, zone de stockage).

    MOBILO représente ainsi le premier vélo cargo inclusif du marché, adapté tant aux professionnels qu'aux particuliers, et offrant une polyvalence sans égal pour une utilisation en ville, à la campagne ou sur des terrains variés.

    La production de MOBILO, réalisée entièrement en France par APF Entreprises, s'inscrit dans une démarche d'inclusion et de soutien à l'emploi des personnes en situation de handicap. Les préséries sont en cours de réalisation depuis mars 2024, et l'industrialisation est prévue pour septembre de la même année.

    Pour accompagner son lancement progressif sur 2024/2025, des précommandes seront bientôt disponibles, ainsi qu'un nouveau site internet de MOBILO permettant la réservation et la découverte du produit. Des événements de promotion, notamment le "MOBILO ROAD", offriront l'opportunité de tester le vélo dans les grandes villes de France.

     
    MOBILO, le premier vélo cargo électrique inclusif !

    Si le MOBILO suscite la curiosité lorsqu'il passe, il fait partie de ces produits qu’il faut essayer pour l'adopter instantanément. Ce sera possible en s’appuyant sur la force des réseaux APF France HANDICAP en régions, qui seront les premiers à promouvoir et à démontrer le MOBILO à partir du mois de Juin. Un programme d’essai sera disponible directement sur le site internet de Mobilo.fr.

    Nous vous invitons d’ores et déjà à partager la route avec MOBILO.

    Pour suivre de près l'évolution de MOBILO, abonnez-vous dès maintenant à la page de notre Chef de projet Maxime Lestrat https://www.linkedin.com/in/maxime-lestrat-267b88142/

    et à notre page Linkedin MOBILO : https://www.linkedin.com/company/mobilo-le-velo-cargo-qui-dit-oui

  • APF France handicap interpelle Valérie Pécresse pour un service PAM efficient et une réelle concertation

    Avec l’AFM-Téléthon, la CFPSAA et Unanimes, APF France handicap a interpellé la Présidente d’Île-de-France Mobilités Valérie Pécresse pour l’alerter sur les graves dysfonctionnements du service PAM francilien, lui demander d’y remédier et de créer une instance de concertation régulière avec les associations représentatives des personnes en situation de handicap.

    Parce que le PAM (Pour aider à la Mobilité) est un service public de transport à la demande indispensable pour la mobilité des Franciliens en situation de handicap, d’autant plus vital qu’il pallie l’exclusion des personnes handicapées de transports en commun encore trop peu accessibles, nous faisons part à Valérie Pécresse de nos très vives inquiétudes concernant son fonctionnement.

    De nombreux bénéficiaires témoignent en effet auprès de nos associations de graves défaillances récurrentes qui entravent quotidiennement leur liberté et, dans certains cas, mettent même en péril leur vie professionnelle, avec des annulations tardives sans aucune alternative proposée, faute de chauffeur ou de véhicule disponible. En outre, ces dysfonctionnements peuvent conduire à une perte de chances lorsque des consultations médicales ou traitements doivent être reportés ou annulés, à défaut de transport.

    Cet automne, la presse a largement relayé ces dysfonctionnements en donnant la parole à des usagers impuissants face à l’inertie des sociétés exploitant le service : Kisio et VIA. La situation était si critique que la Présidente d’Île-de-France Mobilités a annoncé un plan d'action avec des mesures d'urgence le 10 novembre 2023. Trois mois après ces promesses, nous ne constatons pas d'amélioration significative et les témoignages de personnes en difficulté continuent d'affluer. La situation n’est plus tenable.

    Nous demandons donc à Valérie Pécresse d’intervenir pour la mise en œuvre de ses engagements pris le 10 novembre 2023 et de toutes les mesures supplémentaires nécessaires au rétablissement d'un service adapté fiable, sûr et de qualité dans toute la région Île-De-France, notamment : 

    • L’organisation d’une rencontre entre la présidence d’IDFM, les responsables de l’exploitation du PAM et les associations représentatives des personnes en situation de handicap 
    • Le recrutement de conducteurs à la hauteur des besoins 
    • La formation des conducteurs pour garantir une prise en charge adaptée et respectueuse des personnes 
    • La mise en conformité du module de réservation et de l’application PAM avec les normes d’accessibilité numérique RGAA dans leur version 4.2


    La nécessité de créer une instance de concertation régulière avec les associations représentatives des personnes en situation de handicap

    Outre l’amélioration du service PAM, de nombreux chantiers sont à mener dans le champ de l’accessibilité et du handicap qui, du fait de leur complexités, requièrent l’avis de tous les acteurs concernés.

    Il nous paraît donc nécessaire que soit mis en place un comité consultatif des associations, réuni régulièrement au sein d’Île-de-France Mobilités. Ce dispositif placerait les voyageurs handicapés, dont la participation et l’expérience sont un atout essentiel, au cœur de la politique du handicap et de l’accessibilité. Le vécu et l’expertise des acteurs de la société civile sont en effet primordiaux pour garantir la pertinence des solutions mises en place avec, à la clé, une réelle égalité des droits. 


    De telles instances de consultation existent depuis des années au sein de la RATP et de la SNCF et permettent des avancées concrètes et une meilleure acculturation mutuelle.

    Parmi les sujets qui seraient à aborder au sein d’une instance de concertation : 

    • L’héritage des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 
    • Le suivi des SDAP (Schémas Directeurs d’Accessibilité Programmée) 
    • Le téléphérique urbain 
    • L’information voyageurs 
    • Les réseaux de bus et de RER 
    • Les équipements à faire tester aux associations en amont de la rédaction du cahier des charges, afin de favoriser l’expertise d’usage dans un schéma gagnant-gagnant 
    • La simplification et l’harmonisation tarifaire pour les personnes en situation de handicap et leur accompagnant, etc. 

     

    Nous demandons donc à Valérie Pécresse de créer un comité consultatif des associations au sein d’Île-de-France Mobilités, réunissant tous les acteurs, afin d’aborder régulièrement ces préoccupations, dont au premier chef, l’impérative amélioration du service du PAM francilien.

    Pour télécharger le courrier, cliquez ici

  • Remboursement intégral des fauteuils roulants : une avancée dont la concrétisation reste à préciser

    Il y a un an, lors de la Conférence nationale du handicap, le président de la République annonçait que « les fauteuils roulants manuels et électriques seraient intégralement remboursés » en 2024. Mais depuis, les discussions autour de la mise en œuvre de cette réforme faisaient part de dispositions qui, au contraire, avaient pour conséquence d’exclure de la prise en charge la quasi-totalité des modèles de fauteuils roulants utilisés par les personnes en situation de handicap.

    L’association APF France handicap n’a de cesse, depuis plus de 4 ans, d’interpeller le Gouvernement et les pouvoirs publics afin de demander la prise en charge par l’Assurance Maladie de TOUS les modèles de fauteuils roulants et ce sans restes à charges.

    Aujourd’hui, le Gouvernement, par les voix de Mmes Vautrin et Khattabi, a annoncé des moyens supplémentaires pour concrétiser cette mesure, à hauteur de 300 millions d’euros. APF France handicap salue cette annonce et se réjouit de commencer à être enfin entendue par le Gouvernement et d’avoir des interlocuteurs politiques afin de faire aboutir cette réforme. Cependant l’association reste très vigilante et en attente de précisions sur les modalités concrètes de mise en œuvre de la réforme.

    APF France handicap reste mobilisée sur ce sujet crucial, enjeu fondamental de l’autonomie et de la dignité des personnes en situation de handicap.

    Lire la suite du communiqué de presse