• Exposition à Sainte Geneviève des Bois - Piscine d'En Face

    Cinq artistes amateurs accompagnés par le SAVS-SAMSAH d’Évry de l'association APF France handicap  ont une passion pour la peinture ou le dessin.

    L’objectif de cette exposition est de mettre en valeur leur toile et ainsi montrer que le handicap n’est pas une limite.

    Pour certains, ce sera la première fois, pour d’autres non mais tous sont ravis de pouvoir participer à cette exposition afin d'exposer leurs œuvres. »

    Flyers Exposition SAVS SAMSAH_page-0001.jpg

  • MALADIE RARE: UNE CARTE POUR GÉRER LES SITUATIONS D'URGENCE

    Carte_Hernie_diaphragmatique_congenitale_specimen.jpgLa carte d'urgence maladies rares peut sauver des vies. Pourtant seuls 24 % des patients et 19 % des pros de l'urgence la connaissent. L'Alliance maladies rares publie une fiche pratique qui explique son utilité et ses perspectives d'évolution.

    Pour + d'info : handicap.fr

    Sources: handicap.fr

  • Sortie de LEKA, dernière ligne droite ! Rendez-vous en octobre !

    1108413664.jpgVoilà déjà deux ans que Leka a rejoint la grande famille APF France handicap ! Cet éponyme petit robot innovant conçu pour capter l'attention et interagir avec des enfants présentant des troubles du développement (autisme et TSA, en situation de polyhandicap, trisomie 21, troubles de l’apprentissage, troubles moteurs, handicap mental et cognitif.).

    C’est en mars 2019 que démarre l’aventure Leka au sein de notre association. L’objectif : accompagner le développement de cet outil robotisé ludo-éducatif qui permet de travailler des compétences ciblées comme les interactions sociales, les capacités cognitives grâce à des stimulations sensorielles et des contenus éducatifs adaptés. 

    Le produit est développé au sein d’APF Entreprises Alsace qui va également assurer la fabrication et la production. 

    Suivez Leka sur les réseaux sociaux :
    Facebook –  LinkedIn –  Instagram –  Twitter –   YouTube

    Vous pouvez assister à une démonstration du robot, de comprendre sa genèse et de trouver des réponses aux questions de QUI le fabrique et est-il fabriqué, grâce aux webinaires Leka. 

    Ces webinars sont gratuits et ouverts à tous, notamment si vous êtes : 

    • Éducateur spécialisé ou professionnel du secteur médico-social et que vous cherchez une solution innovante pour améliorer vos pratiques, 

    • Ou vous connaissez dans votre entourage un enfant exceptionnel et vous aimeriez lui proposer un accompagnement adapté, 

    • Ou si tout simplement la robotique et les nouvelles technologies vous passionnent.  

    INSCRIPTION ICI
  • Courts-métrages pour sensibiliser les enfants au handicap et aux différences

    Dans un monde égocentré, les différences sont trop souvent rejetées. Alors, certains courts-métrages d’animation tentent d’éveiller les consciences des enfants en abordant le handicap poétiquement. Dyslexie, cancer, autisme… ces chefs-d'œuvre du petit écran esquissent un nouveau visage à ces dissemblances.

    Cliquez sur LIRE LA SUITE pour découvrir les courts-métrages

    Source Enfant différent

    Lire la suite

  • Congé paternité : ce qui change à compter du 1er juillet 2021

    Le congé de paternité et d’accueil de l’enfant est porté de 11 à 25 jours calendaires à partir du 1er juillet 2021. En cas de naissances multiples, le congé de paternité passe de 18 à 32 jours.

    Compte-tenu du congé de naissance de 3 jours, le salarié peut donc bénéficier, avec les deux congés cumulés, d’un droit minimum de 28 jours (au lieu de 14 auparavant).

    Les nouvelles modalités sont applicables pour les enfants nés à partir du 1er juillet 2021, ou nés avant mais dont la naissance était supposée intervenir à partir de cette date.

    Bénéficiaires : Le congé est ouvert à l’ensemble des salariés et ce quel que soit le type de contrat de travail (à durée déterminée ou indéterminée).

    Aucune condition d’ancienneté n’est requise.

    Le congé est ouvert :

    • Pour le père de l’enfant, quelle que soit la situation familiale : mariage, PACS, union libre, divorce ou séparation…
    • Si le salarié n’est pas père de l’enfant, mais qu’il est le ou la conjoint(e) de la mère, son/sa partenaire Pacs, ou sa/son concubin(e).

    Modalités : Le congé de paternité doit débuter immédiatement après le congé de naissance d’une durée de 3 jours.

    Il est composé de deux périodes :

    • La première période, qui fait immédiatement suite au congé de naissance et qui est obligatoire, est de 4 jours calendaires consécutifs.
    • La seconde période est fixée à 21 jours (ou 28 jours en cas de naissances multiples). Cette seconde période n’est pas obligatoire et peut être fractionnée en 2 parties dont la plus courte est au moins égale à 5 jours. Elle doit débuter dans les 6 mois qui suivent la naissance de l’enfant.

    Le salarié peut demander le report du congé au-delà du délai de 6 mois dans les situations suivantes :

    • L'hospitalisation de l'enfant : le congé est pris dans les 6 mois qui suivent la fin de l'hospitalisation.
    • Le décès de la mère : le congé est pris dans les 6 mois qui suivent la fin du congé postnatal.

    Par exception, une prolongation du congé est mise en place lorsque l’état de santé de l’enfant nécessite son hospitalisation immédiate dans une unité de soins spécialisée, pour une durée maximale de 30 jours consécutifs (pris dans les 4 mois suivant la naissance).

    Formalisme pour la demande : Le salarié doit informer l’employeur de la date prévisionnelle de l’accouchement et des dates de début de la ou des périodes de congés le plus tôt possible, et au minimum un mois avant celle-ci.

    En cas de naissance avant la date prévue et lorsqu’il souhaite débuter la ou les périodes de congés au cours du mois suivant la naissance, le salarié doit informer son employeur sans délai.


    Indemnisation : Le salarié peut bénéficier d’une indemnisation complémentaire à celle de la sécurité sociale pour toute la durée de congé paternité, dans les mêmes conditions et modalités que celles fixées pour le congé maternité.

    Un maintien de salaire de salaire et une subrogation sont prévus sous condition d'ancienneté de 1 an.
    La période d’absence au titre du congé de paternité est prise en compte pour le calcul des droits liés à l’ancienneté.