• Falc et langue des signes : la crise sanitaire les a mis à l’honneur

    CapFalc-1-995x498.png

    Si l’utilisation de la langue des signes française et du Falc a pris de l’ampleur ces derniers mois, c’est bien parce que certains émetteurs de messages ont eu besoin de se faire comprendre de l’ensemble des Français. Encore faut-il que tous s’y emploient. Lire la suite ICI 

    Source Faire Face APF

     

     

  • Handicap et municipales : « Si la ville était plus accessible, je sortirais beaucoup plus souvent. »

    Céline Poggi aimerait que l’accessibilité de la ville, et surtout de la voirie, soit un enjeu des élections municipales, dont le second tour aura lieu dimanche 28 juin. À Marseille, où elle habite, sa liberté d’aller et venir se heurte aux trottoirs sans bateaux, aux voitures mal garées, aux trous dans la chaussée.

     

    Lire le dossier sur Faire Face ICI

  • Association My human kit

    À 18 ans, il a été amputé d'une main. Alors Nicolas s'est lancé un défi : fabriquer sa propre main bionique. Aujourd'hui avec son association My human kit, il se bat pour la rendre accessible au plus grand nombre.

    Source Brut

     

  • Pour beaucoup de personnes handicapées, le confinement c'est toute l'année

    Si le confinement a imposé des conditions de vie inhabituelles, celles-ci sont familières à de nombreuses personnes en situation de handicap, privées de liberté de se déplacer 365 jours/an.

    3690353177.png

     

     

     

     

     

     

     

    “Maintenant, vous savez.” : une campagne pour sensibiliser

     

    Lire la suite